Là où la pleine conscience nous amène!

Là où la pleine conscience nous amène….

Il était une fois, 5 personnes, 1 homme et 4 femmes, et de 5 chevaux, une jument et 4 hongres. Les participants s’offraient un moment pour eux, un moment présent avec les chevaux.

Ce matin, ce n’est pas un matin comme les autres! C’est un matin où, en conscience, on prend contact avec notre intention. L’une c’est la joie, une bulle à bien protéger pour pas se la faire éclater! L’autre, le lâcher-prise face à une relation difficile avec une personne très importante. L’autre encore est de réfléchir pour mieux respecter ses limites imposées par sa santé physique, limites souvent dépassées par l’élan naturel de générosité. Quant à M. il n’a pas d’intention plus claire que de rencontrer les êtres à 4 pattes et d’en poursuivre la découverte.

On parle du « Flow » cet état un peu mystérieux où tout devient facile, hors de temps et loin des soucis que le mental ressasse. De la pleine conscience décrite par M. Christophe André comme « la qualité de la conscience qui émerge lorsqu’on tourne intentionnellement son esprit vers le moment présent. C’est l’attention portée à l’expérience vécue et éprouvée, sans filtre, sans jugement, sans attente. » On parle aussi du fait que les chevaux sont très sensibles à notre présence en conscience!

On réalise que la présence en conscience facilite le quotidien, un moment à la fois et comment, ça facilite aussi d’être à l’écoute de nos besoins. S’écouter, mène, en toute simplicité à une relation équitable avec soi et avec les autres… Puisque chacun a des besoins uniques.

Ceci n’est pas de la MAGIE!!

Voici un outil simple qui peut vous aider à prendre un peu de recul pour vous permettre d’être plus en lien avec ce que vous vivez au moment présent afin d’être plus en lien avec vos besoins. Ça se résume par un acronyme qui sonne drôlement comme sorcière… mais ce n’est pas de la magie!

S pour STOP. Il faut prendre la responsabilité de prendre un peu de recul pour s’observer!
O pour OBSERVER. Observer ses pensées, ses émotions et ses sensations corporelles. Que se passe-il en moi?
R pour RESPIRER. Prendre un moment pour bien ressentir l’inspire…puis… l’expire.
C pour CONSCIENCE. Prendre conscience de la situation telle qu’elle est, en toute honnêteté et simplicité sans se faire des « à croire ». Prendre un moment pour conscientiser le contexte dans lequel je suis et comment il interfère sur notre état?
R pour RÉFLÉCHIR. Prendre un moment avant d’agir et le faire en cohérence avec mes pensées, mes émotions et avec comment je me sens dans mon corps.

Puis on continue notre exploration du moment à l’aide d’une visualisation guidée sur le « Flow ». Chacun vit l’expérience à sa façon, tout en douceur en mettant leur attention sur une activité qui les sort du quotidien, les amène à un endroit presque magique et magnifique, hors du temps et des soucis et loin des doutes! Chacun à leurs façons, ils nouent leur souvenir de l’expérience à leurs ressentis, revivant pour un instant les sensations déclenchées par le souvenir de l’expérience. C’est en laissant grandir ces sensations qu’ils ont ainsi renoué avec l’état de « Flow ».

Cet état qui nous amène dans notre force puisque loin du doute et des questionnements du mental. Qui nous amène dans l’Amour, dans un bonheur simple, dans l’acceptation nécessaire au lâcher-prise, dans l’acceptation de nos limites et dans un état plus grand que soi que le chant peu amener….

C’est dans la beauté plus grande que le corps que ces participants m’ont amené! Dans la connexion entre les êtres vivants, humains ou chevaux. Dans une berceuse chantée doucement à l’oreille d’un cheval trop heureux de se faire bercer…

Et comme tout histoire qui commence de cette façon, il y a aussi une morale…ici, c’est qu’une force que chacun de nous possède est toujours tout près, en nous. Il suffit de prendre un moment dans l’instant présent! Et juste pour ajouter un petit peu à la magie, juste avant d’ouvrir les yeux à la fin de la visualisation, eh bien, Prospère le mulet s’est immiscé dans notre espace protégée pour se joindre au groupe.

Et si jamais vous avez envie de partager un moment comme celui-ci avec d’autres humains et des chevaux, nous répétons l’expérience le 21 septembre et le 12 octobre. Au plaisir!!

Sandra et les chevaux!

Merci Mylène O’Reilly pour ces si belles photos! https://www.facebook.com/MyleneOReillyPhoto/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *